Rapport annuel

2016
Introduction

L’année écoulée a laissé des impressions positives et de belles expériences avec les enfants et l’équipe. Ainsi, la vie quotidienne du jardin d’enfants s’est avérée variée et passionnante. Dans le rapport annuel de cette année, vous pouvez lire ce que nous avons vécu et avoir un aperçu de notre vie quotidienne.

Bien sûr, il y a toujours de nouvelles choses, comme la chambre Montessori, que nous avons meublée et qui fait maintenant partie intégrante de notre vie quotidienne. À cette fin, nous avons suivi un cours de formation d’équipe en 2015 et avons maintenant mis en œuvre nos produits nouvellement acquis avec nous en 2016.

Au début de l’été, il y a eu un grand changement, car de nombreux enfants ont mis fin à leur carrière à la maternelle et sont venus à la maternelle. Mais nous avons également pu accueillir et accueillir autant de nouveaux enfants.

La coopération avec les parents est très importante pour nous et nous avons pu vivre une soirée commune des parents. La soirée sur le thème du « massage des enfants » s’est avérée instructive et pratique. Certains parents connaissaient déjà un peu le sujet, pour d’autres c’était quelque chose de nouveau. Nous sommes très heureux de pouvoir passer ces soirées avec les parents et merci d’accueillir autant de parents.

Sabrina Geissbühler, STV Kitaleiterin

Conception d’une matinée au Kita Pinocchio

A partir de 07h00 les premiers enfants arrivent. Jusqu’au petit déjeuner, nous ne planifions délibérément rien. Ainsi, les enfants peuvent faire ce qu’ils ont envie de faire. Il y a des enfants qui ont encore besoin de repos en ce moment. Ils ont la possibilité de s’allonger un peu et de se câliner avec leurs nuschis ou leurs animaux en peluche. Aider dans la cuisine est également populaire. Il y a beaucoup à faire ici le matin, comme remplir des bouteilles, préparer du zmorge et couper des fruits pour la collation. Aider aux tâches ménagères remplit les enfants de fierté et ils apprennent également à savoir ce qui doit être fait comme dans une famille.

A 08h00 nous prenons la Zmorge. Après cela, les enfants peuvent jouer librement.

À 09h00, nous nous retrouvons tous dans le cercle du matin. Là, nous chantons notre chanson du bonjour. De plus, nous avons introduit une chanson d’ambiance et une planche avec des poissons qui expriment différents états émotionnels (heureux, triste, en colère, fatigué). Ici, les enfants peuvent coller sur leur photo avec le bon état émotionnel.

  1. Verset:
    Wöu i hüt so glücklech bi,
    rire i so avant mi hi,
    lache di eifach a,
    wöu das Lache, das steckt a.
    Hahaha, hahaha, hahahahahahah…

Après le cercle du matin, nous divisons les enfants en différents groupes. Par exemple, il ressemble à ceci:

Un groupe reste dans la salle de groupe, un autre sort et le troisième va au sous-sol, où nous avons mis en place une « salle de gumpi » avec divers oreillers et éléments de construction. Également au sous-sol se trouve notre coin peinture et travail.

À 10h00.m. il y a des fruits pour le Znüni.

Ensuite, nous changeons les groupes. De cette façon, les enfants vivent une matinée variée avec des moments émouvants et plus calmes. Il est également important pour nous que les enfants puissent s’adonner à des jeux libres, mais aussi avoir la possibilité de vivre des séquences guidées.

Vers 11h15.m tout le monde se retrouve en cercle. Ici, nous chantons quelques chansons jusqu’à l’heure du déjeuner. À 11h30, nous envoyons un enfant à la cuisine pour lui demander si le déjeuner est prêt. La joie est toujours grande quand l’enfant revient et crie : « Mir chöi ässe ».

Sabine Huwiler

Année jardin 2016


Encore une fois, nous pouvons nous remémorer une année de jardin fructueuse et joyeuse. Planter, semer, désherber et enfin récolter est un travail très satisfaisant et a porté ses fruits. Nous avons été doués avec beaucoup de salade et divers légumes, des kilos de courgettes et de haricots, les framboises ont également donné un excellent rendement et les enfants étaient très heureux de grignoter.

En avril, notre année de jardin a commencé lorsque nous avons préparé le potager avec la famille Löffel: tout avait déjà été labouré, de sorte que nous n’avions qu’à saupoudrer les chemins entre les lits de schnitzel. Erwin a déjà planté de la laitue et du chou, mis des pois et des bulbes et recouvert le tout joliment d’un carreau.

En mai, nous pouvions vraiment commencer avec des haricots, semer des carottes et planter du fenouil, de la salade et des plants de chou-rave. De plus, les poireaux, le brocoli et le céleri ne pouvaient pas manquer. Les tomates sont venues à la maison des tomates et les courgettes, les concombres et le maïs sucré ont trouvé de la place sur les nombreux lits. Nous avons semé les tournesols avec les enfants.

Encore et encore, nous mettons assez de salades pour un usage quotidien. Presque tous les jeudis, nous marchions avec un petit groupe d’enfants à la société Swissplant GmbH dans la mousse pour demander des restes de semis. Et à chaque fois, nous avons été très généreusement dotés d’une grande variété de jeunes plants de laitue et de légumes. En conséquence, nous avons pu utiliser notre propre salade et les légumes du jardin d’enfants dans notre cuisine de jardin d’enfants presque complètement. Un très grand merci à M. Löffel et à ses employés de la société Swiss Plant GmbH.

À ce stade, le Kitateam tient également à remercier Erwin et Brigitte Löffel pour la générosité d’Erwin et Brigitte Löffel, que nous sommes autorisés à utiliser le jardin et qu’ils nous soutiennent si activement dans le jardinage. C’est un grand cadeau pour nous en tant qu’équipe et pour les enfants de découvrir comment les légumes et les baies poussent et mûrissent, et comment grands et petits peuvent vivre le cycle de la nature avec tous leurs sens.

Irène Kapp

Kita Pinocchio - France Müntschemier

Montessori – Chambres

Aidez-moi à le faire moi-même!

C’est l’une des nombreuses citations de la pédagogue Maria Montessori.

Nous avons décidé d’offrir aux enfants une nouvelle gamme de jeux et de mettre en place une salle Montessori pour les enfants.

Dans la salle Montessori, les enfants peuvent essayer de résoudre différentes tâches. Chaque tâche se fait sur une tablette. Les enfants en prennent un, s’assoient dans leur siège prêt (à la table ou sur le sol) et commencent à bricoler.

Il stimule et favorise la pensée, aide à défier la motricité fine et globale et renforce l’estime de soi lorsqu’ils ont terminé une tâche.

Les enfants adorent la nouvelle gamme de jeux et il est agréable de voir à quelle vitesse ils apprennent et avec quelle précision ils essaient d’accomplir les tâches. Pour eux, il va sans dire que chacun fait quelque chose pour lui-même dans la salle Montessori. L’atmosphère calme est une bonne pause de la vie quotidienne de la maternelle pour eux.

Janine Balsiger

Journées forêt et jardin

Presque tous les matins à 6h45.m. le chariot était emballé à l’extérieur pour le jardin ou la forêt. Vers 9h15.m nous sommes partis avec les enfants. Souvent, nous devions faire un feu à notre arrivée dans la forêt pour pouvoir manger chaud au déjeuner. Nous avons été autorisés à expérimenter, à faire des recherches, à découvrir et à essayer beaucoup de choses.

Nous avons rencontré beaucoup de gens dans la forêt, des promeneurs avec leurs chiens, des cyclistes et même la police. Nous avons pu assister à toute une matinée d’entraînement avec les chiens.

La sieste de l’après-midi sur la mousse de la forêt ou sous l’arbre n’avait rien de spécial pour nous, car nous ne savons rien d’autre. Nous avons passé de nombreuses journées belles, humides et froides dans la nature et nous attendons déjà avec impatience le printemps quand il est dit: « Chinder chömmet es isch aus bereit, mir wei loslaufe, mir hei e wiite Wäg bis i Waud ».

Tamara Künzli

« Dr Bäbiegge » une histoire de la vie quotidienne de la maternelle

Kita Pinocchio - France Müntschemier

Le coin de la poupée avec la cuisine des enfants était situé pendant un certain temps sur le côté gauche de la salle de groupe. De plus en plus souvent, il arrivait que les enfants qui y jouaient déplaçaient toutes les poupées, les chariots de poupées et tous les meubles vers les fenêtres avec des niches. Le fait que nous ayons demandé aux enfants de rester dans le coin désigné n’a servi à rien. Ils aimaient jouer avec les poupées dans le coin avec les niches de fenêtre et y installer des maisons et des lits.

Il est très important pour nous de prendre en compte les besoins des enfants et qu’ils puissent se développer librement en jouant. C’est pourquoi, après un certain temps, nous nous sommes donné la défaite et avons retenu le coin de la poupée aux niches de fenêtre. Le rangement a donc pris un peu moins de temps et tout le monde était satisfait.

Sabine Huwiler

Excursion en calèche

Après trois longues années, Bettina a terminé sa formation dans notre jardin d’enfants. Comme surprise, nous avons prévu un voyage avec les enfants.

Un mardi, nous avons tout emballé et nous nous sommes habillés. Bettina et les enfants ont été très surpris lorsqu’une calèche avec deux chevaux s’est tenue devant le jardin d’enfants. L’homme nous a aidés à monter dans la voiture et les enfants ont choisi un endroit. Nous avons pu profiter d’un voyage légèrement différent à Ins sur le St. Jodel. Certains enfants étaient tellement fatigués qu’ils n’en remarquaient pas beaucoup, d’autres découvraient l’environnement d’un point de vue différent.

Sur le St. Jodel, il y avait assez d’espace pour grimper, courir et se cacher. La pluie n’a pas empêché les enfants de jouer. Nous avons fait un feu et les enfants intéressés ont aidé Tiziana à préparer le déjeuner. Sous la verrière de la maison, nous avons tous mangé ensemble les cervelats et les différentes salades.

Après le dîner, nous avons trouvé un endroit où les enfants pouvaient se reposer, les petits sont allés avec Sabine et Janine en voiture au jardin d’enfants. Après la sieste de l’après-midi, nous avons eu peu de temps pour jouer à nouveau, puis nous nous sommes dirigés à pied vers la gare d’Ins et avons pris le train pour retourner au jardin d’enfants.

Sabrina Geissbàhler

Fête d’été 2016

En été, le 26 août, la fête d’été a eu lieu dans notre jardin, par une chaude soirée d’été.

Le modèle de notre festival était le livre « Der kleine Wassermann -Sommerfest im Wühlemeier ». Nous avions préparé divers messages avec des activités pour les enfants et les parents. Les enfants ont reçu une carte de timbre sur laquelle ils ont reçu un timbre à chaque poste qu’ils ont visité. Dès que la carte de timbre était pleine, ils ont obtenu un petit prix.

Les parents ont apporté de délicieux plats faits maison avec eux et les grillades étaient également diligentes. Pour les parents et les enfants, la fête d’été a été une belle expérience. L’équipe était très heureuse des excellents commentaires des parents. Et pour l’équipe Kita, la fête d’été a été un succès.

Larissa Russo

Skype avec Aimée

Dès le début, Aimée nous a régulièrement envoyé des photos de ses vacances. Nous en étions heureux et avons vu comment son jardin poussait à Majorque et ce que la maison et les environs lui offraient.

Malgré la grande distance, les enfants avaient toujours Aimée présente et pouvaient regarder les photos.

Pour certains enfants, il y avait la possibilité de prendre contact avec Aimée via Skype dans le jardin d’enfants. Pour certains enfants, c’était une nouvelle expérience et étaient donc plutôt sceptiques et ne voulaient pas lui parler. D’autres connaissaient déjà la transmission vidéo et se sont fièrement mis au premier plan. Ils ont raconté ce qu’ils étaient capables de faire et ce qu’ils avaient vécu.

Sabrina Geissbàhler

Samichlous

Samichlous du liebe Maa
Lue mau was ig für di ha
Es Värsli wo ig für di möcht chönne
ud Cherzli wo ig for di ha la brönne
Ig ha pense pour di muess de perfect si
da ig qui a essayé ha, j’espère ih très uf es Chlousesäckli
Ig bi nid tous les jours bon gsi, que oui ou clair
Mais you weisch ja ig gibemer mühe u das ou im nöchsten Jahr

Sandro Wiesler

Impressions

Kindermund Kindermund

Tamara dit aux enfants de la maternelle qu’ils doivent nettoyer au sous-sol et elle va à la pause. Sonja descend et les aide, puis Jonas dit : « Si d’Tamara sait ça, hätt si gar nid Fröid. »

Lhamo joue avec d’autres enfants au sous-sol. C’est bruyant et sauvage. Sabine demande : « Qu’est-ce que tu fais là – ? »

Lhamo répond : « On s’amuse comme des foux ! »

Nicolas découvre le râteau dans sa crête et dit à Anina : « Voulons-nous calculer ? »

Anina aide à récolter le maïs sur l’épi dans le jardin. Soudain, elle dit: « Irène, lueg, je suis partie de Mais! »

Jessica à Sabine: « I bi ds Schaf und du? »

Sabine : « Je bi dr Aff. »

Jessica: « Hesch du Windeli anne? »

Personnel

Nos employés :

Aimée Scotoni Kitaleitung
Sabrina Geissbàhler STV Kitaleitung
Irène Kapp Enseignant du primaire
Sabine Huwiler Leader du groupe de jeu
Cuillère Tamara Comité exécutif
Janine Balsiger Éducateur EFZ
Joanna Jampen Sauteuse
Bettina Arnold Apprentis jusqu’en juillet 2016
Larissa Russo Apprentis à partir de février 2016
Sandro Wiesler Stagiaire
Tiziana Diiorio Cuire jusqu’en octobre 2016
Claudia Meier Cuisinier à partir de novembre 2016

Nous nous félicitons:

Larissa Russo, Stagiaire
Sandro Wiesler, stagiaire
Claudia Meier, cuisinière

Nous vous souhaitons tout le meilleur:

Bettina Arnold, Stagiaire
Tiziana Di Iorio, cuisinière

Formation continue en équipe :

Sur les sujets :

  • Résilience chez les enfants
  • Propre résilience
  • Haute sensibilité
Le Kita Pinocchio en chiffres

Notre utilisation de la capacité au cours des 8 dernières années:

Opération

Année

Enfants supervisés

File d’attente

1 année

2009

20

3

2 année

2010

21

9

3 année

2011

28

12

4 année

2012

28

18

5ème année

2013

33

21

6ème année

2014

30

10

7ème année

2015

38

3

8ème année

2016

37

12

2016:

  • Entrées: 14
  • Démissions : 13
Rapport annuel KITA Pinocchio

équipe

Le plus grand changement est survenu en 2016 avec le congé sans solde d’Aimée. Cependant, Sabrina et son équipe ont relevé ce défi avec brio. Au nom du Conseil d’administration, je voudrais exprimer une fois de plus mes remerciements pour cela.

Conseil

Toujours en 2016, les projets et les travaux qui en ont résulté ont été discutés lors de 6 réunions et une assistance a été fournie pour la mise en œuvre. Divers achats de remplacement nécessaires pourraient être effectués rapidement et facilement.

Il nous a également été possible d’approuver à nouveau la formation continue du personnel et de débloquer les sommes d’argent nécessaires à cet effet.

Cela est principalement dû à la conclusion positive de l’année dernière et au bilan exceptionnellement bon de cette année.

Le 11 novembre 2016, le service social régional d’Erlach, avec le soutien du commissaire Luis Jucker, a de nouveau effectué un contrôle dans la garderie. == Liens externes == Kitaleiterin aussi je participe. En raison du travail exemplaire et de l’excellente préparation de la direction du jardin d’enfants et de son équipe, il n’y avait pas de lacunes à se plaindre cette année.

Malgré un excédent de dépenses budgétisé pour 2016 de 4’700, nous avons pu clôturer le calcul pour 2016 avec un bénéfice très satisfaisant de CHF 63’968.73, ce qui nous permet d’apporter de nouvelles améliorations à la garderie au cours de l’année en cours et de permettre une formation continue du personnel. En outre, la planification des années à venir nous présentera d’autres défis majeurs.

Nous tenons également à remercier notre comptable Daniela Binggeli pour son engagement et son soutien. Daniela quittera ses fonctions au début de 2017. La comptabilité est maintenant prise en charge par Christine Mathys.

Un budget raisonnablement équilibré est attendu pour 2017.

Président Thomas Böhler

Müntschemier, 17 février 2017